Les nouvelles de la recherche

Deux nouvelles chaires de recherche pour faire avancer les connaissances sur les jeunes et les enfants en difficulté

25 novembre 2010

Le 24 novembre 2010, deux nouvelles chaires de recherche du Canada ont été octroyées à des chercheurs réguliers du CJM IU.

Marie-Ève Clément, professeure à l'Université du Québec en Outaouais et chercheure au Groupe de recherche et d'action sur la victimisation des enfants (GRAVE), a obtenu une chaire de recherche sur la violence faite aux enfants. Celle-ci permettra de mieux comprendre la violence faite aux enfants en milieu familial, scolaire ou dans la communauté ainsi que les trajectoires de victimisation et leurs conséquences sur le développement des enfants. Cette problématique, reconnue comme un enjeu de santé publique majeur, se vit principalement dans les milieux les plus vulnérables conjuguant de multiples facteurs de risque.

D'autre part, Martin Goyette, professeur à l'École nationale d'administration publique, a obtenu une chaire de recherche afin d'évaluer les actions publiques à l'égard des jeunes et des populations vulnérables. Cette nouvelle chaire permettra l'acquisition des connaissances dans le domaine des méthodologies d'évaluation des actions publiques, de leur mise en œuvre ainsi que de leurs effets.

Extrait des communiqués de l'UQO et de l'ENAP.